Derniers commentaires

Bonjour Malheureusement, on constate sans cesse, l'évolution ...

25/07/2017 @ 16:54:41
par officier ORRCC


Jade : Je m'appelle Boualem et ...

28/03/2016 @ 10:14:02
par effenberg22


Merci ,en olus ...

21/03/2014 @ 06:30:58
par Paul


effectivement un labo s'occupe de santé ...

01/03/2014 @ 09:45:23
par agapè


A ffenberg22 Bonjour chèr Monsieur , Votre message ...

28/12/2012 @ 11:56:28
par jade


Calendrier

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

rss Syndication

Liens

 
15 Avr 2012 - 18:42:36

médicaments pour le diabète

médicaments pour le diabète que la revue prescrire souhaite voir interdits (01/13)
la saxagliptine (Onglyza®), la sitagliptine (Januvia®, Xelevia®) et la vildagliptine (Galvus®) ; l’orlistat (Xenical® ou autre).

Antidiabétiques : Byetta (Lilly), Victoza (NovoNordisk), 8 Gliptines : Galvus et Eucrers (Novartis), Januvia et Janumet (MSD), Xanuvia et Velmétia (Pierre Fabre), Trajenta et Onglyzia (Boehringer), 2 glitazines : Actos et Compecta (Takeda)

LYXUMIA / lixisenatide
Coup de tonnerre dans le diabète ! Le 11 septembre 2013 la firme française Sanofi retire subitement sa demande d'autorisation aux Etats-Unis de son dernier médicament antidiabétique le lixisenatide, un médicament pourtant autorisé en Europe sous le nom de LYXUMIA.

La saxagliptine, commercialisée en France en 2010 sous le nom d’Onglyza
il apparaît qu’Onglyza expose aussi certaines personnes à des réactions allergiques sévères pouvant entraîner la mort ou à une pancréatite aiguë !

PIOGLITAZONE (Actos®)
Risque de cancer de la vessie, l’Afssaps met en garde – Afssaps

Les médias ont déjà dénoncé l’inefficacité et les effets dangereux du Victoza
ce médicament est connu pour provoquer des inflammations du pancréas, des réactions allergiques, des maux de crâne (très fréquents), des vomissements (très fréquents également), mais surtout le cancer de la thyroïde.
qui expose au cancer de vessie sans avantage sur d’autres médicaments du diabète
Les médicaments antidiabétiques de la liste des 59 surveillés par l’Afassaps
Ce retrait fait suite aux recommandations de l’Agence européenne du médicament (EMA) qui a conclu que le rapport bénéfice/risques de la rosiglitazone était défavorable en raison de l’augmentation du risque cardiovasculaire.
Les patients prenant Avandia ont plus de 66 pour cent de crises cardiaques, 39 pour cent de plus les accidents vasculaires cérébraux et de 20 pour cent de plus de décès liés à des problèmes cardiovasculaires
La rosiglitazone a fait l’objet d’une controverse considérable depuis 2007, quand une analyse de 42 études publiées a conclu que le médicament peut accroître considérablement le risque de crises cardiaques et d’autres événements cardiovasculaires
diabete ,AVANDIA® : 83.000 accidents cardiaques aux USA, une agence du médicament en coma dépassé
Avandia augmenterait de 43 % le risque d’être victime d’un infarctus du myocarde
Risque de pancréatite multiplié par 6,8 chez les patients sous sitagliptine et par 11,8 chez les patients sous exenatide.
Risque de cancer du pancréas multiplié par 2,4 chez les patients sous sitagliptine et par 2 chez les patients sous exenatide.
Risque de cancer de la thyroïde multiplié par 3,4 chez les patients sous sitagliptine et par 7,6 chez les patients sous exenatide.

Le Conseil d’Etat a en effet d’abroger la recommandation de la Haute Autorité relative aux bonnes pratiques de prise en charge du diabète de type 2 par les médecins.
Trois études renforcent les vieux soupçons. Arznei-Telegramm demande le retrait du marché.
Le soupçon d’effet cancérigène, de cancérogénicité existait avant même que le médicament soit mis sur le marché.

STATINES ET DIABETE ! NOUVELLE ALERTE : INTENSE "ENFUMAGE" EN COURS !
les statines ne protègent pas les diabétiques contre l'infarctus du myocarde et l'accident vasculaire cérébral ...
rapport qui montre que le risque de cancer de la vessie augmente d’une manière générale de 22 %, et même de 75 % pour les traitements à dose élevée de pioglitazone, la molécule mise en cause.

Risque potentiel de cancer associé à la prise de Lantus/Optisulin (insuline glargine)

Alerte afssaps 

Belviq
La fiche d'information du Belviq à destination des patients devrait effrayer suffisamment pour dire, « Sans façon, toubib », lorsqu'il propose de le prescrire. Les avertissements sur la fiche du remède incluent :
Syndrome sérotoninergique ou syndrome malin des neuroleptiques : Ce sont des effets mortels provoqués par les drogues psychoactives. La fiche indique, « administré associé à d'autres agents sérotoninergiques ou antidopaminergiques, l'innocuité n'a pas été établie. »
Cardiopathie valvulaire : C'est la même affection qui a entraîné le retrait d'un autre médicament pour maigrir, le Fen-Phen. La fiche avertit : « Si des signes ou symptômes se manifestent pensez à arrêter le Belviq et vérifiez si l patient n'a pas éventuellement une valvulopathie. »
Troubles cognitifs : La fiche indique, « Peut causer des troubles de l'attention ou de la mémoire. » Elle déconseille ensuite l'usage de machines dangereuses.
Troubles psychiatriques : Cela signifie que vous pourriez être qualifié de dépressif, schizophrène ou maniacodépressif, ou d'un tas d'autres qualificatifs psychiatriques parce que vous prenez du Belviq. Imaginez le monde de souffrance dans lequel vous seriez si vous atterrissiez dans un établissement psychiatrique.
Pensées suicidaires : Ça ne devrait guère surprendre, puisque les idées de suicide ou carrément se suicider - ou zigouiller autrui - sont l'un des effets indésirables des autres spécialités qui mettent le souk dans la sérotonine. [ndt : Le mélange machines dangereuses et Belviq étant déconseillées, il n'y aura ni suicide, ni massacre à la tronçonneuse. Heureusement !]
Usage de remèdes antidiabétiques : Le Belviq n'a pas été étudié chez les gens qui prennent de l'insuline, mais la FDA a homologué ce médicament expressément pour usage chez les diabétiques !

Les risques cardiaques des médicaments hypoglycémiants négligées dans les essais cliniques
Pourquoi insuffisance cardiaque non plus rigoureusement évaluée dans les essais cliniques de médicaments antidiabétiques? Dans une opinion personnelle, publié dans la revue The Lancet le diabète et l'endocrinologie, le professeur John McMurray de l'Université de Glasgow et ses collègues examinent la preuve que les hospitalisations pour insuffisance cardiaque est l'une des complications les plus courantes et pronostique importants de diabète. En outre, en plus de preuves montrent que certains médicaments hypoglycémiants augmentent le risque d'insuffisance cardiaque. Pourtant, l'insuffisance cardiaque est rarement considéré comme un résultat clé, ou même une partie des résultats cardiovasculaires composites, dans des essais cliniques de médicaments hypoglycémiants.

diabète type 2 : L’insuline « pourrait faire plus de mal que de bien »
Le 1er juillet 2014, l’un des grands quotidiens de la médecine conventionnelle aux Etats-Unis, « Medical News Today », a publié un article intitulé « Le traitement à l’insuline contre le diabète de type 2 “pourrait faire plus de mal que de bien”. »

essais négatifs pour les anticholestérols chez les diabétiques
Fibrates et diabète : aïe aïe aïe, Statines et diabète : c'est pire

Byetta a produit des niveaux dangereux de sucre dans le sang chez 70% de ceux qui en prennent.

Avant de prendre Byetta, Victoza, Onglyza, ou Januvia veuillez lire la nouvelle recherche qui montre qu'elles, et probablement tous les médicaments incrétines, causent une croissance cellulaire anormale sévèrement dans le pancréas et les tumeurs précancéreuses.

insuline : votre tueur silencieux
Cette maladie sous-jacente est un grave déséquilibre du système endocrinien qui détruit notre capacité à métaboliser les aliments. Les résultats de déséquilibre dans les niveaux élevés de certaines hormones de contrôle comme le corps s'efforce de corriger un problème systémique qu'il ne peut pas résoudre avec les toxines connues dans l'approvisionnement alimentaire et sans les éléments essentiels manquants de la nutrition.

Les médicaments pour le diabète vont te tuer rapidement
Si vous êtes diabétique et que vous souhaitez obtenir en bonne santé et vivrent plus longtemps, oubliez les pilules. Ils vous tueront plus vite que la maladie. Éviter le complexe médico-industriel

Stimulent la sécrétion d’insuline par le pancréas tout au long de la journée
Ils peuvent être prescrits seuls ou en association avec les biguanides …

La plupart des sulfamidés sont des agents anti-microbiens. De structure moléculaire proche de l’acide para-aminobenzoïque

sulfamide pour les pesticides
Admin · 1627 vues · Laisser un commentaire

Lien permanent vers l'article complet

http://diabetesurordonnance.sosblog.fr/victimes-b1/medicaments-pour-le-diabete-b1-p8.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)