Derniers commentaires

Bonjour Malheureusement, on constate sans cesse, l'évolution ...

25/07/2017 @ 16:54:41
par officier ORRCC


Jade : Je m'appelle Boualem et ...

28/03/2016 @ 10:14:02
par effenberg22


Merci ,en olus ...

21/03/2014 @ 06:30:58
par Paul


effectivement un labo s'occupe de santé ...

01/03/2014 @ 09:45:23
par agapè


A ffenberg22 Bonjour chèr Monsieur , Votre message ...

28/12/2012 @ 11:56:28
par jade


Calendrier

Août 2014
LunMarMerJeuVenSamDim
 << <Sep 2017> >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
Affichage des articles postés en: Août 2014

04 Aoû 2014 

Autres médicaments qui provoquent le diabète

Quelques médicaments pouvant provoquer le diabète : Le produit le plus régulièrement responsable est la cortisone ou ses dérivés. Qu’elle soit administrée par voie orale, par injections ou par infiltrations la cortisone est à la source de beaucoup de diabètes. Heureusement, le plus souvent, le diabète disparaît lorsque l’effet du médicament s’atténue. Mais quelquefois le diabète est définitif. La pilule contraceptive a été accusée dans certains cas Les médicaments antiépileptiques Les chimiothérapies anticancéreuses Certains diurétiques.

médicaments qui provoquent le diabète
Alloxan et l’antibiotique streptozocine, deux des produits chimiques les plus connus susceptibles d’endommager les cellules bêta pancréatiques, responsables de la production d’insuline. Vacor, un poison de rat, a également signalé causer un diabète insulinodépendant chez les humains qui ont survécu à l’exposition. Il existe une certaine similitude structurelle entre la composition chimique des trois médicaments, et les trois contiennent une structure avec une affinité pour la liaison avec du zinc, ce qui pourrait causer des problèmes avec la production d’insuline (voir l’histoire principale) .Dapsone (utilisé pour traiter la lèpre) et la pentamidine Iséthionate, administré aux patients atteints de sida souffrant de pneumonie. Ces médicaments sont chimiquement similaires aux diurétiques frusemide et chlorthiazide, deux médicaments associés à l’apparition du diabète, qui sont eux-mêmes structurellement similaires aux diurétiques thiazidiques et aux groupes sulfonamide de médicaments (comme une composante de Septrin, voir p10).